La doctrine pythagoricienne de la connaissance

Cours réélaboré à partir de celui d’Eric Audureau. Licence “Sciences et Humanités”, LLC, semestre1.

Cours 1: Introduction: qui étaient les pythagoriciens?

Diapos_cours1

Diogène Laerce, Vies, doctrines et sentences des philosophes illustres, chapitre “Pythagore”.

AuluGelle

Cours 2: Préparation mathématique et philosophique à la construction de la gamme.

Cosmos, Logos et théorie des médiétés.

medietes

Cours 3: Exemple d’application de l’arithmétisme: La gamme musicale

gamme

Cours 4: Les limites de l’arithmétisme:

  1. Les limites métaphysiques

critiques_metaphysiques

Planche-Textes

2) Les limites mathématiques. Le problème du continu (première partie: la découverte des grandeurs incommensurables)

Cours 5: Les nombres figurés et le mystère de la TETRACTYS

Les cosmologies de Platon et d’Aristote

Cours donné en licence Sciences et Humanités,
module Systèmes du Monde, semestre 1.

Platon et d’Aristote ont inséré les travaux des astronomes de leur temps dans des systèmes philosophiques qui embrassent toutes choses. Nous partons de l’opposition philosophique entre les éléates et les héraclitéens, qui nous permet de formuler une problématique commune à Platon et Aristote:

Comment peut-on construire un savoir scientifique, donc stable, à propos de réalités sensibles qui sont en perpétuel changement?

La solution de Platon passe par sa “théorie des Idées”, sa classification hiérarchique des êtres et des connaissances, et leur mise en pratique dans l’élaboration d’une cosmologie (analyse détaillée du Timée). C’est l’occasion d’expliciter les références mathématiques de Platon, et d’interroger le rapport de sa cosmologie au pythagorisme. Des séances sonts réservées à la théorie des polygones et polyèdres réguliers, et à leurs propriétés de symétrie, et à l’usage par Platon des médiétés pythagoriciennes.

La solution d’Aristote passe par une analyse générale de la notion de changement (metabole), qui s’articule avec sa métaphysique. Nous passons en revue les distinctions fondamentales de la théorie aristotélicienne du mouvement: mouvement naturel et violent, puissance et acte, mouvement (kinesis) et activité (energeia), etc. Nous mettons en pratique ces distinctions à propos des arguments aristotéliciens visant à démontrer a priori que le cosmos est fini, unique, sphérique, et partagé en deux régions aux propriétés radicalement opposées.

Quelques documents

Détails des responsabilités d’enseignement

Sigles utilisés

AMU = Aix-Marseille-Universite
S&H = Licence < Sciences et Humanites >, Initiative d’Excellence, AMU.
Phi-Aix = Licence et Master du departement de philosophie d’Aix-en-Provence, AMU.
SFAD = Service de Formation a Distance, AMU.

2018-2019 Service complet de maître de conférences (192 HETD), comprenant:

  • Cours transdisciplinaires, à dominantes : philosophie générale, épistémologie et logique (S&H, Licence 1, 2 et 3).
  • Cours de MASTER (Phi-Aix) “Philosophie des mathématiques”, (22,5HETD)
2017-2018 Service de maître de conférences avec réduction de service (128 HETD). Cours transdisciplinaires, à dominantes : philosophie générale, épistémologie et logique (S&H, Licence 1, 2 et 3).
2016-2017 Service de maître de conférences avec réduction  de service (128 HETD). Cours transdisciplinaires, à dominantes : philosophie générale, épistémologie et logique (S&H, Licence 1, 2 et 3).
2015-2016 Service d’ATER complet (192 HETD). Cours transdisciplinaires, à dominantes : philosophie générale, épistémologie et logique (S&H, Licence 1, 2 et 3).
2014-2015 Cours de “Logique 1” et “Logique 2” (SFAD, Licence 1 et 2), (6+6=12 crédits)
2013-2014 Cours de philosophie générale et d’épistémologie (S&H Licence 1 et 2), 48 HETD.
+ Cours de “Logique 1” et “Logique 2” (SFAD, Licence 1 et 2), (6+6=12 crédits)
2012-2013 Service complet d’ATER (192 HETD) , comprenant :

  • Cours d’épistémologie, licence et MASTER (Phi-Aix)
  • Cours de philosophie générale et épistémologie, Licence 1 et Licence 2 (S&H)
  • Cours de Licence 1,  “Logique 1” (6 crédits), SFAD.
  • Cours de Licence 2,  “Logique 2” (6 crédits), SFAD.
2011-2012 Vacations:

  • Cours de Licence 3,  “Logique 3” (12 credits), Phi-Aix.
  • Cours de Licence 1,  “Logique 1” (6 crédits), SFAD.
  • Cours de Licence 2,  “Logique 2” (6 crédits), SFAD.
2010-2011 Vacations:

  • Cours de Licence 3,  “Logique 3” (12 credits), Phi-Aix.
  • Cours de Licence 2,  “Logique 2” (6 crédits), SFAD.
2008-2009 Vacations:

  • Tutorat en logique, Licence 1, pour le cours d’Alain Michel (9 crédits), Phi-Aix.
  • Cours de Licence 3,  “Logique 3” (12 credits), Phi-Aix.
  • Cours de Licence 1,  “Logique 1” (6 crédits), SFAD.
  • Cours de Licence 2,  “Logique 2” (6 crédits), SFAD.
2007-2008 Tutorat en logique, Licence 1, pour le cours d’Alain Michel (9 crédits), Phi-Aix.
2006-2007 Tutorat en logique,  Licence 1, pour le cours d’Alain Michel (9 crédits), Phi-Aix.
2004-2005 Tutorat en logique, Licence 1, pour le cours d’Alain Michel (9 crédits), Phi-Aix.

 

 

Enseignement

Description des enseignements (PDF, màj 2016)

Liens vers chaque enseignement

Les cosmologies de Platon et d’Aristote La doctrine pythagoricienne de la connaissance

Nature des enseignements

J’enseigne la philosophie générale, la philosophie des sciences et la logique, en lien avec l’histoire des mathématiques et de la physique. Mes enseignements, bien que majoritairement philosophiques, comportent une composante transdisciplinaire, par le biais de certaines incursions dans la science de l’époque des philosophes étudiés.

Je pars de l’analyse de textes canoniques issus de la philosophie, des sciences physiques, ou des sciences “formelles” (logique, mathématiques). Il s’agit de se centrer sur de grandes figures, philosophes ou scientifiques, comme Platon, Aristote, les pythagoriciens, Copernic, Descartes, Leibniz, Galilée, Cantor, Bergson, Poincaré, Husserl, etc., à des moments clefs de l’histoire où le débat philosophique était partie prenante de la naissance de nouveaux champs du savoir.

L’analyse de ces textes canoniques permet d’approfondir la connaissance des liens étroits qui s’établissent entre l’histoire des idées philosophiques et le développement des sciences. Les grandes figures de la philosophie doivent être comprise à partir d’un double regard: 1) percevoir l’unité systématique de leur pensée philosophique, 2) comprendre comment ce système s’est construit dans le dialogue avec les sciences de leur époque.

Parcours d’enseignement

De 2004 à 2008, mon enseignement en philosophie prenait la forme de tutorats et de TD donnés dans le cadre du cours de Logique d’Alain Michel. A partir de l’année 2008-2009, j’ai eu des cours complets en responsabilité dans la licence et le MASTER du département de philosophie d’Aix-en-Provence et au SFAD (service de formation à distance).

Depuis 2012, mon service d’enseignement est fait majoritairement au sein de la licence “Sciences et Humanités”, mais je garde certains enseignements au sein du MASTER de philosophie.

J’ai également une année d’expérience dans l’enseignement secondaire (validation de mon stage de CAPES de mathématiques en 2009-2010 , au collège “Mignet”, Aix-en-Provence).

Détails de mon parcours d’enseignements.

Julien Bernard – Philosophie

Recherche et enseignement supérieur
en philosophie et épistémologie des sciences contemporaines

L’épistémologie est une discipline philosophique qui étudie la nature, les fondements et les limites du savoir scientifique. Les outils au service de l’épistémologie sont le recours à l’histoire des sciences et l’analyse des concepts scientifiques; que cette analyse se fasse de manière purement interne au savoir scientifique, ou en rapport avec les différents systèmes et réflexions philosophiques qui accompagnent son évolution.

Pour mon travail de recherche, j’ai choisi de me pencher plus spécifiquement sur l’épistémologie des mathématiques et de la physique. J’adopte une méthode comparative, et je l’applique à l’étude de la pensée des grands savants-philosophes comme Henri Poincaré, Albert Einstein, Hermann Weyl ou Kurt Gödel. Selon ces auteurs, le travail scientifique doit s’accompagner nécessairement d’une réflexion critique de nature philosophique.

Ma formation scientifique de quatre ans dans un cursus mathématique m’a permis d’avoir des bases solides en mathématiques, physique et logique, afin d’avoir accès directement aux théories scientifiques mises en jeux par ces auteurs ; tandis que ma formation complète en philosophie me permet d’avoir les outils (connaissance de la tradition, analyse des concepts) nécessaires pour proposer une lecture critique de ses auteurs et de leur apport philosophique. Les travaux de ces savants peuvent ainsi être mis en relief par une analyse des liens implicites ou explicites que leurs problématiques philosophiques entretiennent avec les grands systèmes philosophiques de la tradition : depuis Platon et Aristote jusqu’à Husserl, en passant par Descartes, Leibniz, Kant, et l’idéalisme allemand en général.

Le regard sur les sciences que je propose, informé par l’histoire de la philosophie, m’a permis de participer à l’émergence en 2012  d’un diplôme transdisciplinaire innovant, la licence “Sciences et Humanités”, où j’enseigne depuis lors.

Alumni du Zukunftskolleg, Constance, Allemagne.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search